Savons Liquides : La Fabrication

Tout comme pour les savons solides, le plus important dans la fabrication est la saponification. Découvrez dans cet article ce procédé et les étapes de fabrication...

 

ARTICLE SAVON LIQUIDE

Qu’est-ce que la saponification ?

Il s’agit de l’hydrolyse alcaline d’un corps gras par une base forte. Les corps gras issus de graisses sont hydrolysés en milieu alcalin par une base, la Soude (NaOH) qui sera généralement utilisée pour la fabrication de savons solides et/ou la Potasse (KOH) destinées aux savons mous et liquides. L'hydrolyse des esters produit du glycérol (glycérine) et un mélange de carboxylates de sodium, c'est-à-dire des sels ioniques d'acides gras, qui constituent le composant déterminant du savon sous une phase condensée.

 

Le Savon de Marseille 

L'appellation de « Savon de Marseille » n’est pas une appellation d'origine contrôlée, elle correspond seulement à un procédé de fabrication codifié garantissant une teneur minimale d’acides gras. D'autres matières grasses que l'huile d'olive peuvent être utilisées dans ce procédé, toutefois la méthode traditionnelle demande que les huiles utilisées soient d'origine végétale.

 

La Saponification à chaud ou Cuisson au Chaudron

La fabrication par cette méthode se fait en 6 étapes :


– l’empâtage où sont mélangées la lessive de soude et les huiles végétales dans un chaudron « à grand feu » (la vapeur d’eau circule au fond de la cuve dans un serpentin) : c’est la saponification ;


– le relargage et l’épinage ou la décantation de la glycérine en milieu salé (c’est le lavage du savon par une solution mixte de sel et de soude plusieurs fois puisque le savon est insoluble dans l’eau salée). Cette lessive salée très dense va entraîner la glycérine et la soude en excès au fond du chaudron (qui vont être retirés), le savon restant au-dessus. C’est la délipidation du savon ;


– la cuisson à ébullition (>100°C voire 120°C) pendant plusieurs jours permettant la transformation complète des huiles en savon sous l’action de la soude ;


– le lavage pour entraîner le glycérol restant, les impuretés et les acides gras non saponifiés ;


– la liquidation ou l’ajout d’eau (dernier lavage à l’eau claire en faisant bouillir une dernière fois le savon à gros bouillon) permettant au savon de se concentrer, d’éliminer l’excès de sel et de prendre une consistance lisse à 80°C. La pâte à savon surnage alors ;

– la dilution pour rendre le savon liquide avant de le parfumer et de le conditionner en flacon.

 

A la Savonnerie de Nyons, tous nos savons liquides sont fabriqués selon la recette ancestrale du Savon de Marseille à partir de la cuisson au chaudron. Retrouvez-les aux senteurs Lavande, Verveine, Rose, Olive et Amande.

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison rapide
Expédition & Livraison rapide
Service client
A votre écoute !
Satisfait ou remboursé
14 jours pour changer d'avis

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,